Mini 650

Le Trophée Marie-Agnés Péron 2018 – Première course terminée…

Récit du Trophée Marie-Agnès Péron 2018

Ce week-end se tenait l’édition 2018 du Trophée MAP (Marie-Agnès Péron, en hommage à la Ministe disparue en mer durant la Mini-Transat de 1991).

Cette course en solitaire a beau être la plus courte du circuit, elle n’est pas forcément la plus facile. En effet, le parcours nous impose de faire – grossièrement – le tour de l’île de Groix, puis celui de l’île de Sein, le tout au départ de Douarnenez.

Lire la suite de « Le Trophée Marie-Agnés Péron 2018 – Première course terminée ! »

Mini 650

1ère course GO ! La Plastimo Lorient Mini 6.50…

Voilà on se jette dans le petit bain. Première course, en duo, pour Pablo et moi à bord de Soyouz – nº392 !

Vous pourrez nous suivre ici: http://yb.tl/plm2018 🙂 392 Soyouz

Hier et aujourd’hui, on a couru partout: il fallait faire valider tout notre équipement sécurité, prendre les 7 voiles autorisées compétition du bateau (elles portent un label et un numéro unique chacune), et régler les derniers détails.

Pour la météo, Neptune a entendu nos craintes: le temps sera très (trop?) calme. On ne va pas s’en plaindre, pour une première ligne de départ à 60 (edit: 58 après 2 abandons) voiliers, dont nous sommes une bonne partie à ne pas maitriser encore totalement nos engins.

La météo pour les prochaines 48h: ça tourne dans tous les sens !

 

À dimanche pour nos premiers retours !

 

 

Mini 650

Première course: J – 7 – Plastimo Mini 650

Dans une semaine, le vendredi 6 avril, ce sera la première course de la saison ! Nommée Plastimo Lorient 650, c’est un parcours en double de 250 Milles, soit environ 48h.

Étant donné qu’avec Pablo, nous serons sur un des voiliers les plus vieux de la flotte, et que nous ne le connaissons pas encore très bien, nous espérons être assez rapides pour arriver avant que la ligne d’arrivée ne se ferme (oui oui, elle se ferme un certain temps après que le premier bateau l’ait franchie!). Mais d’ici-là, nous ferons quelques sorties, dont un parcours de 24h d’affilée – obligatoire pour participer à la première course en Mini 650.

Par contre, nous avons un avantage: ça fait 6 ans que nous arpentons cette zone de navigation, lors d’encadrement de stages Glénans ou bien juste à titre personnel. Nous avons donc une bonne idée des endroits un peu dangereux, des hauts-fonds qui font augmenter la hauteur des vagues, ou bien de la présence des falaises qui déventent le parcours.

Zone de la course

Vous pourrez nous suivre en temps réel grâce à la balise de course que nous emporterons, et je vous donnerai le lien le jour du départ !

Nico

Mini 650

Le budget et Le Ministe

Sujet pas très rigolo, mais central dans ce projet : Les moyens financiers. J’espère que cet article servira à d’autres Ministes pour les années à venir 🙂

« Naviguer: Le bel art d’être mouillé et malade tandis que tu t’en vas lentement nul part à grand frais. »

La Mini, première saison

Le nautisme coute cher (c’est de notoriété publique), mais pour préparer un voilier de course océanique pour un parcours hauturier, la calculette chauffe vite !

De mon côté, j’ai eu de la chance: mon voilier rentrait de transatlantique, et son ancien propriétaire m’a laissé une quantité énorme de matériel (outils, pièces de rechange, kits de réparation de secours, cartes marines France/Irlande, et Les Sables d’Olonne/Martinique – en passant par l’Espagne, Madère, les Canaries, et le Cap Vert). Je ne parle pas des 3 jeux de voiles, dont un très récent.

Bref, je suis bien équipé, et même là, la première saison chiffre très vite:

  • Les inscriptions aux courses: cette année je les fais presque toutes. Il a fallu avancer un peu plus de 3000€ (sachant que la grande course de catégorie A – Les Sables / Les Açores / Les Sables compte pour quasiment la moitié)
  • Les chantiers: même si j’ai tenté de les minimiser, il y en a toujours des bloquants/urgents. Remettre le bateau en état de marche m’a couté près de 2500€ pour le moment.
  • Assurance, place au port et autres abonnements obligatoire: en 2018, ça fera environ 3000€ là aussi
  • Dernier poste de dépense dans lequel je suis en ce moment: la mise à la norme internationale pour la sécurité à bord (balise, radio VHF, documents administratifs de bord): un peu plus de 1000€ dans mon cas, puisque j’avais déjà à peu près tout.

Voilà, en 2018, il me faut compter environ 10.000€ de frais pour le moment pour faire une saison complète. En espérant fortement ne rien casser dans les prochains mois, cette somme ne devrait pas augmenter beaucoup.

L’année prochaine, il y aura la Transatlantique: La particularité de cette traversée est qu’elle est lointaine (sans blague 🙂 ). Du coup, il faudra compter 3 choses supplémentaire:

  • Une assurance spécifique (2500€ à peu près) pour être couvert si loin en course
  • Le voilier va revenir par cargo: 5000€.
  • Il faudra changer au moins 2 ou 3 voiles (8000€ après réduction auprès de voileries sympathiques avec les ministes)

Ce qui fait que le budget de 2019 sera certainement au moins 2 fois supérieur à 2018.

Après avoir discuter longuement avant de me lancer, on m’avait dit que le budget minimum était de 15.000€ en première saison, puis 25.000€ en 2ème, et effectivement, l’ordre d’idée est bon (dans le cas d’un voilier qui sort d’une transatlantique, et qui donc a beaucoup de choses à bord. S’il fallait payer le jeu de cartes, le sextant, la pharmacie et le bidon de sécurité de zéro, là encore l’addition ferait mal).

Et dans mon cas, je ne joue pas la gagne ! Je ne prévois pas de jeux de voiles neufs chaque année, mais juste de remplacer les plus abîmées !

Voilà, il ne me reste plus qu’à trouver des sponsors pour couvrir la majorité de ces frais 🙂 Heureusement, l’addition est un peu diminuée grâce à Plastimo (avec qui j’ai un partenariat) et nos boutiques de Lorient qui font de très beaux gestes commerciaux pour les Ministes. (Accastillage Diffusion, Intership, Uship).

 

Pour me soutenir à titre personnel, vous pouvez aller sur cette page !

Et si vous connaissez des entreprises solidaires prêtes à financer la voile, n’hésitez pas à leur partager ce lien !

 

À bientôt les amis !

 

Nico