La Mini-Transat

La Mini-Transat

le petit bateau pour la grande aventure

 

La Mini-Transat se déroule tous les 2 ans. Elle rassemble à la fois des amateurs avertis, souvent novices de la régate et du large, et de futurs grands noms de la voile qui viennent y faire leurs premières passes d’armes.

Ellen MacArthur, Michel Desjoyaux, Roland Jourdain, Isabelle Autissier, Loïck Perron, pour ne citer qu’eux, ont commencé la course au large avec la Mini-Transat.

 

13171315

Pages vues sur le site

800

Journalistes au départ, dont 300 étrangers

3515000

Personnes touchées par la page Facebook

500000

Vues sur les vidéos de la Mini650

 

 

La Mini-Transat, c’est:

 

En solitaire

Sur un parcours de plus de 4000 Milles

Soit environ 30 jours

Avec un voilier de 6,50 mètres

Sans assistance, ni téléphone, ni internet

Avec un GPS, une VHF et un jeu de cartes en papier.

En course, avec 80 concurrents

 

 

L’édition 2019

 Cette édition sera la 22ème de la Mini-Transat, et ralliera la France métropolitaine aux Antilles, avec une escale aux Canaries.

 


Instagram #minitransat


Le site de la Mini-Transat, organisateur tous les 2 ans de l’ensemble de la course transatlantique des 84 Minis se trouvant au départ.

Le site de la Mini-Transat

Le site de la Classe Mini, avec les classements, les règles, les documents officiels.

Le site de la Classe Mini

La page Wikipédia de la Mini 6.50, son histoire, les types de voiliers, et plein de liens vers d’autres sites intéressants.

La page Wikipedia de la Mini 650

Passe ta Mini d’abord
Une émission à propos de la Mini 650 sur Tébéo

Quand vous traversez en solitaire l’atlantique sur une coquille de noix de 6,50 mètres de long, il y a toujours au bout plein d’histoires à raconter. Ainsi, la Mini-Transat ouvre tous les deux ans le « robinet à histoires ». Les concurrents viennent de tous les horizons, découvrent le plus souvent le grand large, le vrai, celui qui offre trois semaines de totale solitude. Alors, au bout du sillage, il y a tant et tant à dire. « Passe ta Mini d’abord » propose de partager dix histoires qui ont émaillé l’épreuve depuis sa création en 1977. Les fortunes de mer bien sûr, parfois la victoire aussi, mais également les moments épiques, orages et hallucinations, euphorie ou peur irraisonnée. A travers ces dix témoignages, parfois par des marins toujours en haut de l’affiche, c’est tout le sel d’une épreuve que l’on découvre.